C'est moi qui ai proposé le challenge photo sur PBS ce mois-ci. Je demandais à ce que le sujet de la photo soit la lumière. M%es découvertes sur la couleur de la lumière lors des défis de février d'Anne-Laure Jaquart n'y sont pas pour rien. POur l'instant, dans le forum, on a pas mal expérimenté l'effet starburst : c'est le soleil qui fait des rayons. Lise nous expliquait qu'il faut fermer au max son ouverture (F22), que placer le soleil juste en bordure d'une silhouette peut aider et que le soleil ne peut pas du tout être voilé pour que ça marche. J’ai fait pas mal de photos, j’ai obtenu l’effet souhaité plusieurs fois mais les photos ne sont pas hyper intéressantes pour autant. Ceci-dit, c'est bien de savoir le faire, cet effet peut rendre une belle photo vraiment très belle.
 Allez, je digresse, mais je ne résiste pas à vous mettre une photo de David DuChemin, photographe canadien découvert hier dans un interview sur le blog apprendre la photo.com. L'interview est passionnant. Et je suis allée me promener sur son site ensuite. Voilà une belle photo avec starburst : (et si certaines personnes ne lisent pas mes commentaires et croient que cette photo est de moi... ben... tant pis...je m'en remettrais !)

David DuChemin 2

Mais revenons à nos moutons... enfin à mes photos... Et je suis bien masochiste de les poster juste après celle de David DuChemin... Les photos prises pour ce challenge manquent d’originalité, mais je les aime quand même. D'abord, c'est les miennes alors c'est intéressant pour moi ! Ensuite, j'ai un straburst et un effet de rayons à travers les nuages. Et puis, j'aime ces silhouettes d'arbres. Je dois en profiter, je ne sais pas combien de temps on va garder ce paysage avant d'avoir des constructions... Elles datent de samedi soir, Maël et moi sommes allés voir le coucher de soleil au bout du chemin de notre maison. On s'est assis dans l'herbe et j'ai pris quelques photos.

16-03 coucher et lever de soleil a1/60 sec ou 1/30 ; iso 400 ; F : 22

La suivante est une photo prise juste avant le lever de soleil. C'est ce que je vois en me levant dimanche matin, trop tôt, par la fenêtre de mon escalier. Vite, je descends prendre l'appareil et le trépied. Vite, je remonte, je m'installe. Arrive le chat. Arrive le fils. A trois sur un mini pallier avec un appareil sur trépied, c'est cocasse, surtout qu'on n'y voit rien, il fait encore nuit. C'est une pause longue. C'est la première fois que j'arrive à photographier cette ville qui est à une dizaine de kilomètres de chez moi.

16-03 coucher et lever de soleil biso : 200 : 30 sec : F : 22